Des tremblements de terre en Suisse?

Oui, ils existent, mais sont généralement de faible magnitude. La ville de Bâle fut cependant détruite par un fort tremblement de Terre en 1356.

Le tremblement de terre de Bâle 1356

Le tremblement de terre de Bâle du 10 Octobre 1356. Illustration de Karl Jauslin (extrait). Image: wikimedia

Alors que la plupart des tremblements de terre sont tellement faibles que nous ne pouvons pas les ressentir, des instruments de mesure très sensibles nous permettent de constater que la Terre tremble presque continuellement.

De grands séismes ayant occasionné des dommages considérables ont cependant également eu lieu en Suisse. De ceux qui ont été historiquement documentés, on connaît Kaiseraugst (an 250), Churwalden (1295), Bâle et Aesch (1356), Mont Gond (1523), Stanserhorn (1601), Stalden (1855) et Anzère / Wildhorn (1946).

Grâce aux méthodes de datation modernes (p.ex. Carbone 14) et de la géophysique, l’existence de tremblements de terre préhistoriques a pu être mise en évidence par exemple dans le lac des quatre cantons.

Tant les microséismes que les grands tremblements de terre semblent se concentrer dans les régions de Bâle, du Valais, des Grisons et de la Suisse centrale. L’origine des tremblements de terre est, du moins pour certains d’entre eux, liée aux mouvements de convergence entre les plaques tectoniques africaine et européenne.

Prof. Adrian Pfiffner, Institut für Geologie, Universität Bern

Carte des tremblements de terre