Le Cervin est-il africain?

Oui, le Cervin est bel et bien africain, du moins, pour les géologues! En effet ceux-ci désignent par «Afrique» les restes d’un continent méridional qui en entrent en collision avec un continent septentrional («Europe») a donné naissance aux Alpes. Au Cervin il est donc bel et bien possible d’admirer un bout d’Afrique qui a été épargné par l’érosion.

Le géologue reconnaît dans le changement de couleur entre les roches sombres qui forment la base des flancs du Cervin et les roches plus claires qui forment son sommet qu’il est en présence des traces d’un puissant carambolage ayant impliqué un empilement d’une partie de l’«Afrique» (roches claires; orange dans l’image ci-dessous) par-dessus les roches (foncées; rouge ci-dessous) d’un océan disparu. Avec le terme «Afrique», le géologue désigne en fait un continent qui englobe également l’Italie et qui lors de la formation des Alpes a été poussé vers le Nord, par-dessus cet autre continent qu’est l’Europe. Nous pouvons donc observer dans le région de Zermatt une sorte de gigantesque «sandwich» dont la partie supérieure serait formée par l’Afrique (sommet du Cervin), le milieu par les vestiges d’un océan aujourd’hui disparu (base du Cervin jusqu’à Randa) et la partie inférieure serait formée par l’Europe (au dessous de Randa).

Stefan M. Schmid, Geologisch-Paläontologisches Institut, Basel

Orange = Afrique!